Changer de profil A propos de Colorisk Contact Mentions

Professionnels de santé travail

Atteintes respiratoires

Les activités liées à la peinture exposent le travailleur à des nombreux polluants respiratoires dont les conséquences pour la santé sont liées non seulement aux substances toxiques elles-mêmes, mais aussi à leur concentration, la taille des particules de poussière, la profondeur de l’atteinte dans les voies respiratoires, et aux facteurs individuels.
Les pathologies respiratoires peuvent se présenter sous la forme d’allergies (rhinite, asthme et pneumopathie d'hypersensibilité) lors de l'application de peinture polyuréthanne au pistolet, de pulvérisation de poudre, mais aussi lors d'applications au pinceau ou au rouleau. L’inhalation de particules minérales ou métalliques lors d’opérations de ponçage ou de nettoyage peut entrainer des pneumoconioses et des bronchopneumopathies chroniques obstructives.
Enfin, il est important de rappeler que le métier de peintre est classé comme procédé cancérogène par le CIRC depuis 1989.