Changer de profil A propos de Colorisk Contact Mentions

Salariés peintres en bâtiment

Cancers professionnels chez les peintres

Certaines substances peuvent engendrer chez l’Homme des cancers (substances cancérogènes C), des défauts génétiques héréditaires (substances mutagènes M) et/ou des altérations de la fertilité ou du développement (substances reprotoxiques R).
10% des salariés français seraient exposés à un produit CMR en France ;  4 à 8.5% des cancers, dont 11,5% des cancers du poumon, seraient d’origine professionnelle. Le métier de peintre est classé cancérogène certain par le CIRC (Centre International de Recherche sur le Cancer). La connaissance et la reconnaissance des substances CMR est donc indispensable pour réaliser cette activité en supprimant ou en réduisant les risques pour la santé.
Le site Colorisk permet de retrouver l’étiquetage des substances CMR selon le règlement SGH en vigueur depuis 2008, les classifications des substances CMR selon l’Union Européenne et celles des agents et procédés cancérogènes selon le CIRC.

Fiches repères cancers professionnels à télécharger :
ED 976 : Produits chimiques cancérogènes, mutagènes, toxiques pour la reproduction
ED 5013 : Les cancers professionnels

Pour aller plus loin...
Définition

Une lésion cancéreuse est une tumeur issue de la prolifération cellulaire anarchique. Elle envahit et détruit l'organe ou le tissu sur lequel elle se développe et est dotée d'une particulière propension à diffuser dans l'organisme et à récidiver après destruction ou exérèse et dont l'origine est professionnelle.

CLASSIFICATION EUROPÉENNE

 Catégorie 1A (H350) (ancienne catégorie 1)

Substances que l'on sait être cancérogènes pour l'homme. On dispose de suffisamment d'éléments pour établir l'existence d'une relation de cause à effet entre l'exposition de l'homme à de telles substances et l'apparition d'un cancer.

 

Catégorie 1B (H350) (ancienne catégorie 2)

Substances devant être assimilées à des substances cancérogènes pour l'homme. On dispose de suffisamment d'éléments pour justifier une forte présomption que l'exposition de l'homme à de telles substances peut provoquer un cancer. Cette présomption est généralement fondée notamment sur des études appropriées à long terme sur l'animal.

 

Catégorie 2 (H351) (ancienne catégorie 3)

Substances préoccupantes pour l'homme en raison d'effets cancérogènes possibles mais pour lesquelles les informations disponibles ne permettent pas une évaluation satisfaisante. Il existe des informations issues d'études adéquates sur les animaux, mais elles sont insuffisantes pour classer la substance dans la deuxième catégorie.

CLASSIFICATION INTERNATIONALE (CIRC)

Groupe 1 :
 agent (mélange) est cancérogène pour l'homme.
 

Groupe 2 :
 agent (mélange) pouvant être cancérogène pour l'homme.
 

Groupe 2A :
 agent (mélange) est probablement cancérogènes pour l'homme. Les circonstances d'exposition donnent lieu à des expositions qui sont probablement cancérogènes.
 

Groupe 2B :
 agent (mélange) peut être cancérogène pour l'homme. Les circonstances d'exposition donnent lieu à des expositions qui sont peut-être cancérogènes.
 

Groupe 3 :
 agent (mélange) ne peut pas être classé quant à leur cancérogénicité pour l'homme.
 

Groupe 4 :
 agent (mélange) n'est probablement pas cancérogène pour l'homme. Les circonstances d'exposition ne sont probablement pas cancérogènes pour l'homme.

Consultez la fiche INRS ED976 : Produits chimiques cancérogènes, mutagènes, toxiques pour la reproduction

 

IARC : Agence Internationale de Recherche sur le Cancer.

A télécharger...
  Cancérogénèse [.PDF - 254.89 Ko]